mardi 10 avril 2012

Comme chez nous

Histoire de mettre un terme au feuilleton nord-coréen, je me suis intéressé de plus près à la RDPC (République démocratique populaire de Corée). C’est comme ici ; ils ont tout le confort. Le tabac-presse-loto Le Marignyyang avec un type désagréable coincé entre les chouinegommes et les mort-qui-tue. Une Banque nationale populaire démocratique de Pyomyang (la BNPDP), avec un type désagréable coincé entre deux automates en bois. Et les passants qui passent dans les rues ont l’air aussi heureux que nous : comme nous, ils ont la bombe.



À l’autre extrémité du comptoir, il y avait un type qui me matait comme si j’avais été le survivant des monts lointains. Pas besoin de me lever pour vérifier, je le sentais.
(Charles Bukowski, Pulp)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires