mercredi 18 avril 2012

La fin des sondages

J’ai du mal à vous cerner. Vous me réclamez de la participation active, de la place pour le commentaire, du sondage étonné, et vous êtes amorphes. La météo, vraiment ? Je me contenterai aujourd’hui d’une brève analyse du dernier sondage, dont je rappelle ici la question de fond : « Pensez-vous ? » Eh bien, 100 % des sondés, vous tous, répondent avec superbe : « Je n’ai rien remarqué. » Je m’en doutais. Pourtant, je vous faisais confiance. Pleinement. Me voilà anéanti.
Quant à l’oulipienne du 12 avril, ne comptez pas sur moi pour vous donner ma solution avant d’avoir toutes vos réponses. Vous savez où me joindre…




Approche. Tout près. Je règle mon pas sur le tien. Tu sautilles. Moi je vais te suivre. Si tu veux bien ne pas trop danser. Je te raconterai une histoire. L’histoire de. Et puis encore. Je te dirai
(Annie Saumont, C’est rien ça va passer)

4 commentaires:

  1. C'est à cause des avatars stellaires. tout est la faute des avatars stellaires.

    RépondreSupprimer
  2. Mais j'ai perdu mon bonnet, et je ne peux plus surfer sereinement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mets une casquette, et entre ici, Jean Moulin !

      Supprimer

Commentaires