mardi 24 avril 2012

Les femmes qui aiment les olives aux anchois

Je connais de nombreuses femmes qui aiment les olives aux anchois et que les olives aux amandes indiffèrent. C’est très curieux. Je connais de très nombreux hommes qui aiment les olives aux amandes et les olives aux anchois. C’est très curieux. Sur les pistaches, je ne suis pas parvenu à dégager une loi scientifique sérieuse. Ni sur les rahat-loukoums à la pistache. J’en déduis que les Turcs sont goofy des littéraires. J’ignore si cela est curieux ou non.




Tous les repas commencent par le potage. Que ça soit potage à l’oignon, à la tomate, aux légumes, ou que sais-je encore, ça vous a toujours le même goût, surtout le goût d’un potage dans lequel on aurait fait bouillir une lavette — aigrelette, moisie, écumeuse.
(Henry Miller, Tropique du cancer)

4 commentaires:

  1. Personnnellement et en ce qui me concerne, je me sens interpellée par les olives aux anchois. Point.
    (Béatrice Egémar, anonyme parce qu'elle a la flemme de créer un énième compte google)

    RépondreSupprimer
  2. Chère Anonyme-Béatrice Égémar,
    Point ? Même pas un point-virgule ? Quelle détermination !

    RépondreSupprimer
  3. Et les olives sont-elles vertes ou noires? Viennent-elles de Nyons, de Kalamata?

    RépondreSupprimer
  4. Chère Mirabelle,
    Soyons sérieux deux minutes. Avez-vous déjà vu nicher des anchois sauvages dans des cœurs d'olives noires ? Assurément non. Du moins pas de ce côté-ci de l'univers. L'anchois sauvage a définitivement élu domicile à l'intérieur des olives vertes. Quant à leur provenance, c'est simple, seuls deux pays les produisent : Boîte et Bocal.

    RépondreSupprimer

Commentaires