samedi 16 juin 2012

La vie serait merveilleuse

Imaginez, chères soldates nord-coréennes, imaginez que la ville vous appartienne, que les carottes prétentieuses aient été ventilées vers des horizons plus ingrats… Imaginez… Fermez les yeux… Déposez les armes… (Gardez votre uniforme si vous le désirez.) Imaginez que vous me croisiez sur un trottoir, le nez en l’air, que votre regard me happe, que vos fesses entrent soudain dans mon champ de vision. Imaginez. La vie serait merveilleuse. Pour moi. Ah… Chères soldates, déposez vos armes, la guerre est morte.




C’était l’été de la mort de Coltrane. L’été de « Crystal Ship ». Les enfants fleurs levaient leurs bras vides et la Chine faisait exploser la bombe H. À Monterey, Jimi Hendrix mettait le feu à sa guitare. « Ode to Billie Joe » passait en boucle sur les grandes ondes. Des émeutes éclataient à Newark, Milwaukee et Detroit. C’était l’été d’Elvira Madigan, l’été de l’amour.
(Patti Smith, Just Kids)

2 commentaires:

  1. à condition de pouvoir regarder les fesses des vétérans moskovites. Enfait.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est une concession que le Spiralwebman devrait pouvoir faire. Je vais lui en toucher un mot…

    RépondreSupprimer

Commentaires