dimanche 1 juillet 2012

La photo du dimanche (11)

Les pois ne sont pas faciles à porter. Ça souligne les bourrelets disgracieux. Et on en a vite plein le dos. La rayure, c’est autre chose, elle vous schplize l’intrasec comme pas deux, elle vous margnoufle la ribambelle, elle vous glozmurne l’acrédanse avec pougne et hérisson. Je ne regretterai jamais mon premier rendez-vous avec la rayure ; ce jour-là, grâce à elle, j’ai appris l’essence même du soufisme. Un kawa ?




À trop fixer le bleu, l’œil voit l’indigo. À trop fixer le rouge, l’œil perçoit grenat. Qui trop fixe le jaune, voit vert. Le regard hypnotique met du bleu dans tout.
(Malcolm de Chazal, Sens-plastique)

1 commentaire:

  1. Les pois sont délicieux quand ils sont petits.

    RépondreSupprimer

Commentaires