vendredi 14 décembre 2012

Tirer le portrait, une mission de salubrité publique


Ne bouge pas, Jean-François, ne bouge pas, je te regarde dans les yeux.
Tu ne paies pas de mine.
Tu es sans importance.
Tu es dénué de toute forme d’intelligence.
Tu es pitoyable.
Oui, Jean-François C., tu es minable. Tais-toi, surtout, tais-toi !




Domino n’avait jamais pris le métro. À la vue de cet escalier qui s’enfonçait si profondément sous terre, il eut d’abord un mouvement de recul. Est-ce que vraiment il fallait descendre là-dedans ?
(Suzanne Pairault, La Double Enquête de Domino)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires