mardi 12 août 2014

Haïku-cul-la-praline


Vent dans les épis
Les charmes doucement s’ébaudissent
Rêve dans le chapeau





« Les yeux s’ouvrirent sur le beau temps, les cœurs s’ouvrirent sur les vacances. »
(Dominique François, Le Cavalier de la pampa)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires